TUMBA PA’ TI - Percussions Afro-Cubaines, Beninoises et autres. Cours et Stages.

TUMBA PA' TI - Percussions Afro-Cubaines, Beninoises et autres. Cours et Stages.


Le Mozambique

Le Mozambique est un style musical inventé en 1963, à Cuba, par Pedro Izquierdo (alias Pello el Afrokán). On peut dire que ce genre très original se situe entre tradition et modernité. Comme les grands mouvements de la musique cubaine du XX° Siècle, l’auteur nous est connu et on peut dater précisément les premières représentations. Mais contrairement à d’autres styles, le Mozambique s’inspire énormément du folklore africain de l’île. Pello El Afrokan est né en 1933, il est issu d’une famille de musiciens, il est cousin de Mongo Santamaria, et très influencé par la culture afro-cubaine, son grand père était un esclave né en Afrique. Il y a une légende sur l’origine du style. Alors qu’il assistait à une répétition d’un groupe de Son, une Comparsa (groupe de musique de carnaval) passait dans la rue. La combinaison des 2 sonorités lui aurait inspiré le Mozambique. La formation traditionnelle déambulatoire est composée de plusieurs Tumbas (jusqu’à 12), 2 Bombos (Grosses caisses), 3 Cloches, 1 Sartenes (poêles à frire), 4 trompettes et 3 trombones (certainement un emprunt au Jazz). Sur scène s’ajoutent le Piano et la Basse alors que les joueurs de Tumba sont seulement trois. 2 parties à 2 congas, la première étant caractéristique du style (c’est celle qui est présentée dans les partitions jointes), la seconde inspirera le Songo de Changuito, la troisième (1 seul fût grave) s’inspire des Surdos du Samba. Il s’agit en quelque sorte d’une Comparsa adaptée à la scène. Pello fut un des premiers percussionnistes à jouer plus de 2 congas à la fois, il en utilisa jusqu’à 5. Le nom a été choisit en hommage à ce pays africain qui se battait alors pour son indépendance. Le régime cubain soutenant tout les pays du tiers monde aspirant au communisme. Pello el Afrokan était très proche du régime de Fidel castro, Le Mozambique fût même considéré comme un rempart à la pop music et donc à l’impérialisme occidental. Alors que le Mozambique fait fureur sur l’île, à New York, la Salsa est en train de naitre. A cause de l’embargo, Le seul lien entre Cuba et les musiciens Latinos est la Radio Cubaines diffusée à grands frais depuis l’île vers le continent. Certains artistes comme Edie Palmierie et son percussionniste Many Oquendo s’enflammeront pour ce rythme. Ils feront plusieurs compositions en s’inspirant très librement de ce style qu’on rebaptise parfois Ritmo azucar (du nom de l’album d’Edie Palmierie) pour éviter toute confusion.


Partitions
Rythme principal sur 2 Tumbas, variations et déclinaisons sur 3 Tumbas. Versions cubaines et New yorkaises

PDF - 178.2 ko Le Mozambique
partition

Creative Commons License
Le Mozambique by Dominique Violet est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.





retour à l'index | haut de page | Espace privé
www.tumbapati.com - tous droits réservés © 2017